BApK

Bundesverband der Angehörigen psychisch erkrankter Menschen e.V.

Enfants avec parents souffrant de troubles psychiques

Lorsque les parents souffrent de troubles psychiques, les enfants ont besoin d'aide. De préférence, avant que la maladie ne s'aggrave et décider si les enfants peuvent rester en famille ou aller en foyer.

De quoi ont besoin les enfants à quel âge pour être soulagés et soutenus ?

Comment et où les contacter ?

À qui s'adressent les enfants lorsque leurs référents les plus proches ne sont pas disponibles ?

Les enfants oubliés

Au moins 1,5 millions d'enfants dont les personnes souffrent de psychose, d'une grave dépression ou d'addiction vivent en Allemagne. Il faut cependant noter que ce chiffre ne comprend pas les maladies spécifiques comme les troubles de l'anxiété, les troubles obsessionnels compulsifs ou les troubles de la personnalité. On peut supposer que le chiffre total est supérieur. Jusqu'à présent, cette problématique n'a pas encore été thématisée ou alors de manière très isolée.

Cela pourrait être la raison pour laquelle, dans ce contexte, on parle souvent "d'enfants oubliés". L'une des autres causes de ce terme pourrait être le fait qu'un "angle mort" a existé pendant longtemps, aussi bien dans la psychiatrie des adultes que dans l'aide aux enfants et aux jeunes du point de vue des enfants de personnes souffrant de troubles psychiques. Depuis, la situation des enfants a attiré l'attention du public spécialisé au moins ponctuellement. Dans les projets régionaux, de l'aide est proposée aux enfants et aux parents.

Les enfants de personnes souffrant de troubles psychiques vivent leurs parents pendant une longue période ou à de nombreuses reprises dans des états émotionnels extrêmes et incompréhensibles pour eux. Ils ressentent que leur mère ou leur père est emprisonné dans un univers intérieur souvent menaçant et dont ils sont exclus mais dans lequel ils devraient être étroitement impliqués. Ils peuvent être exposés à une gestion souvent déraisonnable du temps, de l'argent ou de la nourriture. Ils vivent des séparations en raison des séjours à l'hôpital et des personnes encadrantes variant souvent.

Les enfants de telles familles sont souvent "visiblement en bonne santé". Ils sont fidèles à leurs parents et se trouvent dans un dilemme entre l'univers "familial" et le monde "extérieur", les besoins de leurs parents et les leurs. Ils essaient également de cacher leur douleur et leurs problèmes autant que possible. Un mécanisme sociétal, la stigmatisation des maladies mentales, joue ici un rôle décisif.

Actuellement, l'intégration des partenaires adultes dans le traitement de personnes souffrant de troubles psychiques est devenue standard, au moins en théorie, dans les soins psychiatriques. Jusqu'à aujourd'hui, les enfants de personnes souffrant de troubles psychiatriques n'en profitent pas ou trop peu. Cependant, en raison de leurs problèmes psychosociaux et complexes, ils encourent un risque élevé de développer des troubles psychiques.

Pour résumer, la situation est marquée par les problèmes suivants :

  • Les enfants "oubliés" n'ont pas de lobby
  • Leurs besoins en tant que proches de personnes souffrant de troubles psychiques n'étaient pas et ne sont pas pris en compte
  • Il existe peu d'informations sur la situation des enfants et peu de possibilités d'aide adéquates
  • Il n'existe pas d'interlocuteurs nationaux pour les enfants, les assistants, et le public sur ce thème.

Le projet

Ici, le projet de coopération de l'association d'entraide familiale Psychiatrie (Familien-Selbsthilfe Psychiatrie) coopère avec l'association faîtière des caisses maladie professionnelles et est soutenu et subventionné par le Ministère fédéral de la santé.

L'objectif est

  • d'apporter aide et assistance aux enfants en attirant l'attention du public sur eux, aussi bien celle du public spécialisé que des parents, enfants et jeunes concernés ;
  • de mettre à disposition des brochures et d'autres matériels avec des informations et explications spécifiques aux groupes-cibles.

Matériels d'informations

Dans le cadre du projet, divers matériels informatifs et explicatifs ont été développés :

  • Brochures pour les enfants, jeunes et parents concernés
  • Site Internet www.kipsy.net
    Sur ce site Internet se trouve une base de données avec des offres régionales d'aide pour les enfants et les jeunes concernés, des références bibliographiques complètes et des interlocuteurs interrégionaux (par téléphone et Internet) [vers www.kipsy.net ]   
  • Flyer pour multiplicateurs (employés des établissements psychiatriques, spécialistes pédagogiques, amateurs intéressés proches des familles concernées)
    Ces brochures ont été déjà distribuées en masse dans les cliniques psychiatriques, les cabinets médicaux, les centres de conseils, les établissements pour enfants et jeunes, les écoles, les communautés religieuses etc.
  • Vidéo "Lorsque les enfants n'ont pas le droit d'être des enfants" (BKK WebTV)